Témoignage

Témoignage de Ichrak Mestiri

Consultante profile Nova et coach professionnel

« Je suis très contente d’avoir pu assister à l’atelier « la Roue de la vie ». J’ai appris et constaté beaucoup de choses à ce sujet très important grâce à madame Rim Kassous que j’apprécie énormément pour son professionnalisme et son humanité… Je la remercie infiniment de m’avoir donné l’occasion de prendre la parole, de témoigner et de partager mes constatations par rapport à ce sujet, parce que j’ai compris que dans la roue de la vie, il faut s’appuyer sur un système de croyances très profond, non seulement pour atteindre nos objectifs mais aussi pour s’aimer soi-même « centre de la roue de la vie » pour accéder au bonheur.

Si nos objectifs ne sont pas en adéquation avec notre système de croyances profond, nous pourrons réussir bien sûr, mais cette réussite nous laissera toujours un mauvais goût, fade et amer dans la bouche. 

Et c’est pourquoi face à une même situation, conflits confrontés, deux individus ne réagissent pas du tout de la même manière. 

Prenons l’exemple de ces chères femmes au foyer combattantes qui ont eu l’occasion aussi de parler de l’importance de leurs relations avec leurs enfants en disant qu’ils sont leur vie. Certes elles ont été contentes de consacrer toute leur vie au bien-être de leurs enfants et peut-être qu’elles n’y étaient pas et c’était ainsi qu’elles ont eu du mal à accepter le fait que leurs enfants s’éloignaient d’elles.  Certaines ont été mariés et d’autres sont parties pour poursuivre leurs études à l’étranger. A partir d’ici et à travers leurs propres mots, elles ont constaté que la vie n’a plus de sens pour elles et elles ont réalisé que pendant toutes ces années elles ont  oublié leur « moi ».

C’est ce qui fait que « s’aimer soi-même » soit une conviction très profonde et très importante, non seulement pour réussir dans la vie mais aussi pour s’épanouir et profiter pleinement de ce don qu’est la vie, malgré les  circonstances et les situations qu’on pourrait affronter.

Il s’agit d’apprendre à approfondir notre système de croyances en apprenant tout simplement à s’aimer soi-même et à avoir confiance en notre âme. Pourquoi?  Parce que tout simplement nous, humains, nous sommes un souffle de l’âme de Dieu, cette force divine à l’intérieur de nous, qui nous guide et qui nous veut que du bien. Il s’agit seulement d’accepter toute situation qu’on peut affronter dans la vie et d’apprendre à percevoir chaque expérience dans la vie comme une occasion de s’améliorer soi-même et d’opter pour le pardon et la flexibilité.

Pour cela, il faut que nous nous libérions de notre ego et nous nous connections à notre système de croyances toute en aimant  l’âme qui est en nous et le fait de s’aimer soi-même devient le réseau par défaut. 

Si vous souhaitez réellement être épanoui dans votre vie, à affronter n’importe qu’elle situation dramatique que vous pourriez avoir rencontré dans votre vie, attachez-vous à distinguer les vraies valeurs (comme la gratitude, l’amour, la tolérance, le partage, la bonté…) de vos besoins et focalisez-vous exclusivement sur les premières.»